DrillstarCréée en 1986 en tant que spécialiste de la réalisation équipements de forage pétrolier, l’entreprise Drillstar Industries poursuit depuis plusieurs années une stratégie de diversification, avec l’appui du groupe basque Artzainak dont elle fait partie. Cette société Béarnaise est installée à Lons (64) et déploie ainsi ses compétences dans la création d’équipements spéciaux pour différents secteurs tels que l’aéronautique et l’industrie. Drillstar industries propose des études personnalisées répondant à des problématiques particulières.

ORCHYDToujours poussée par cette volonté de diversification, Drillstar se tourne désormais vers la géothermie, au sein d’un écosystème béarnais particulièrement compétent dans ce secteur avec notamment le pôle AVENIA, basé à Pau. La participation au projet ORCHYD, financé par la Commission européenne, s’est donc présentée comme une excellente opportunité. ORCHYD vise à développer une technologie de forage innovante tendant à améliorer considérablement la vitesse de forage et ainsi à réduire les coûts. Le forage représentant jusqu’à la moitié de l’investissement d’un projet de géothermie, cela permettra de rendre l’exploitation de la chaleur du sous-sol plus viable sur le plan économique et ainsi faciliter l’accès à cette source d’énergie, une excellente alternative dans la lutte contre le changement climatique

Florian CAZENAVE, chef de projet ORCHYD chez Drillstar Industries, répond à nos questions.

Est-ce que les projets européens font partie de votre stratégie de R&D et par quelle voie êtes-vous rentrés dans ORCHYD ?

ORCHYD est le premier projet Européen auquel Drillstar Industries prend part. La participation à ce projet s’est présentée comme une véritable opportunité, dans la continuité d’une relation étroite avec Mines ParisTech et son association pour la recherche et le développement des méthodes et processus industriels (Armines), porteurs du projet, avec qui nous travaillons régulièrement. Le démarrage du projet ORCHYD et le financement de l’union Européenne a permis une ouverture de poste et mon recrutement en tant que chef de projet, ce qui a renforcé l’équipe de recherche et développement qui compte désormais quatre salariés, soit environ 10% de l’effectif global de Drillstar Industries. Ce projet vise le développement d’un prototype fonctionnel, testé en laboratoire, soit un niveau de maturité technologique (TRL en anglais) de 5. Nous envisagerons donc à la fin du projet de répondre à d’autres appels à projets Européen, afin de poursuivre le développement du prototype, jusqu’à la commercialisation du système de forage.

Quelles responsabilités incombent à Drillstar Industries dans le cadre d’ORCHYD ? Quels sont les défis du développement durable dans ce projet ?

L’objectif affiché du projet est de générer jusqu’à 65% d’économies en matière de coût, en augmentant considérablement la vitesse de forage avec ce nouvel équipement, par rapport à un équipement rotatif standard. L’idée du projet ORCHYD est de combiner deux technologies pour créer un nouvel outil avec de meilleurs performances. La première est un outil de forage percussif, le MUDHammer développé par Drillstar, assisté d’un jet d’eau à très haute pression (2000 bar) développé par une université Chinoise partenaire du projet. Grâce à cette combinaison, la roche pourra être forée beaucoup plus rapidement.  Le volet développement durable est une composante à part entière du projet, avec un partenaire grec spécialiste des sciences humaines et sociales, qui est en charge d’évaluer l’impact environnemental du forage géothermal de manière générale et avec ORCHYD, et également l’impact sociétal (possible sismicité induite, impact visuel et sonore, …). L’acceptabilité sociale peut être augmentée par une meilleure connaissance des questionnements autour de ces projets et ainsi une meilleure communication auprès du public.

Etant donné que le forage pétrolier est votre activité historique, comment ORCHYD va diversifier l’activité de l’entreprise en allant vers le forage géothermique ?

En parallèle du projet, Drillstar Industries s’oriente de plus en plus vers le forage géothermique. Nos produits actuels destinés au forage pétrolier sont pour la plupart applicables au domaine de la géothermie, et le forage percussif que nous développons est particulièrement adapté aux roches très dures rencontrées. Nous visons deux axes de déploiement : la fabrication d’outils spéciaux (conception sur mesure selon les besoins du client) et la mise en œuvre de ceux-ci. Drillstar propose également de nouveaux modes de commercialisation comme la location et la maintenance de ces équipements.

Quel potentiel voyez-vous dans la géothermie en Europe à moyen/long-terme et est-ce que des projets européens comme ORCHYD contribuent efficacement à son augmentation ?

La géothermie en tant que source d’énergie a beaucoup de potentiel en Europe mais celui-ci est pour l’instant sous-exploité, notamment sur des projets à grand profondeur/haute température. ORCHYD vise à faciliter le forage en réduisant son temps et son coût, ce qui rendrait la géothermie plus accessible. Ceci permettra également de limiter les risques financiers et diminuer les temps de retour sur investissement, ce qui favorisera les investissements publics ou privés dans cette technologie.

Pour en savoir plus :   https://www.orchyd.eu/

Vous souhaitez en savoir plus sur l’Europe et les projets collaboratifs ?

Consultez notre page « Innovation européenne »