Rendre le secteur des dispositifs d’augmentation de l’efficacité énergétique plus intéressant pour les investisseurs privés est l’un des défis majeurs de l’UE pour baisser son empreinte carbone de 40% par rapport aux chiffres de 1990. A ce titre, elle finance des projets collaboratifs proposant des approches innovantes.

Financements sur facture

Rendre un logement ancien plus efficace énergétiquement est très coûteux pour le propriétaire. Le projet européen « Ren-on-Bill » propose un système de facturation innovant intégrant notamment ce coût de rénovation dans la facture d’électricité. Ces systèmes de financement sur facture, aussi appelés OBS, ne fonctionnent que grâce au soutien des sociétés de services publics d’énergie et des institutions financières. « Ren-on-Bill » innove dans ce contexte, en suggérant des modèles commerciaux d’OBS qui s’adaptent aux besoins de commercialisation des services publics. Ainsi un outil unique d’analyse de faisabilité énergétique et économique de la rénovation d’un parc immobilier sélectionné a été mis en place. En outre, le projet propose aux services publics d’énergie de répercuter les investissements faits sur la facturation de leurs clients habitant ces logements.

Pour en savoir plus : https://www.renonbill.eu/

PME et frais énergétiques

Les PME se trouvent souvent dans le dilemme entre la volonté d’investir dans l’augmentation de l’efficacité énergétique et les risques que les frais qui y sont liés dépassent leurs capacités de financement. Comment donc « dérisquer » cet investissement ? Le projet européen « ESI Europe » propose une solution clef en main pour sécuriser et garantir les frais liés à la rénovation énergétique des locaux. Ainsi, le projet a su déjà fédérer un grand nombre d’assurances et d’institutions financières européennes. Cette assurance des économies d’énergie (ESI) se compose de quatre parties : contrat entre le client et le fournisseur, une ESI, un avis technique au sujet du projet de rénovation et un accès aux différentes sources de financements au profit de la PME bénéficiaire. Grâce à une plateforme, les échanges entre les différentes parties prenantes sont sécurisés via la technologie blockchain et centralisés.

Pour en savoir plus : https://www.esi-europe.org/

Vous souhaitez en savoir plus sur l’Europe et les projets collaboratifs ?

Consultez notre page « Innovation européenne »