La défense de la démocratie et des libertés publiques constitue un thème de sciences sociales soutenu par l’Union européenne dans le cadre de ses programmes de recherche et d’innovation.

Comprendre des phénomènes tels que « Friday for future » et à travers cela l’action politique de la jeunesse européenne est un défi que le projet collaboratif européen EURYKA a relevé. Ainsi, il étudie pendant trois années le comment et le pourquoi de l’implication politique de la jeunesse européenne. Selon EURYKA, cette implication se réalise surtout à travers des alternatives à la participation institutionnelle : changement de mode de vie, manifestations, réseaux sociaux… Des études ont été menées dans des pays revêtant différents niveaux en matière d’inégalités sociales. Ces dernières, ainsi que la socialisation des jeunes, sont les facteurs clés pour leur engagement politique. Ainsi, l’école est vue comme un incubateur important des mouvements collectifs. Finalement, les partenaires du projet ont émis un certain nombre de recommandations, par exemple la création d’un médiateur de jeunesse auprès des institutions européennes, à destination des politiques pour mieux inclure la jeunesse dans les processus institutionnels.

Pour en savoir plus : https://tinyurl.com/yy57a4p4

Vous souhaitez en savoir plus sur l’Europe et les projets collaboratifs ?

Consultez notre page « Innovation européenne »