4 200 projets ont été soumis au dernier appel du projet pilote d’accélération du Conseil européen de l’innovation. Ce chiffre est plus élevé que tous les seuils précédents et plus du double de celui du mois de mai.

Les projets émanent de start-up et de PME basées dans 48 pays. Les plus nombreuses proviennent d’Italie (457), d’Espagne (396), d’Israël (386), d’Allemagne (358) et de France (305). Les propositions couvrent une variété de domaines, notamment la santé (952 propositions), les technologies de l’information et de la communication (724), l’ingénierie et la technologie (623), l’énergie (343) et les réseaux de construction et de transport (263). Le nombre de projets émanant de femmes innovatrices est également encourageant (environ 20 %).

Toutes les candidatures seront évaluées par des experts indépendants. Les mieux classées, dont au moins un quart avec des femmes PDG, seront invitées à défendre leur candidature devant un jury indépendant d’experts, d’investisseurs et d’entrepreneurs. Les entretiens (en ligne) sont prévus du 26 novembre au 4 décembre2020. Les résultats finaux de l’évaluation seront annoncés en décembre 2020.

Pour rappel, le dispositif «EIC Accelerator» vise à soutenir la croissance et le déploiement commercial d’entreprises valorisant des innovations de rupture. Il finance le déploiement d’innovations de rupture risquées de la phase de démonstration (TRL6) jusqu’à la mise sur le marché et au-delà. Le soutien prend la forme de financements mixtes :

Vous souhaitez en savoir plus sur l’Europe et les projets collaboratifs ?

Consultez notre page « Innovation européenne »