La région Nouvelle-Aquitaine et Bordeaux Métropole sont officiellement candidates à l’organisation de RoboCup* en 2020.

Au-delà des simples retombées économiques estimées entre 7 et 15 millions d’euros, un tel événement représente une formidable opportunité d’image et d’affaires tant pour la filière régionale que pour le territoire.
Ce projet est fortement soutenu par la Région et son Président Alain Rousset.

Les dirigeants de la Fédération internationale Robocup se sont déclarés séduits par l’hypothèse d’une candidature française, susceptible de raviver l’appétence de la recherche française pour cette compétition, à Bordeaux compte tenu à la fois de ses capacités d’accueil et de la vitalité de l’écosystème numérique et robotique de la Nouvelle-Aquitaine. Les Robocup sont traditionnellement organisées à tour de rôle sur les différents continents. Après Leipzig (Allemagne), en 2016, elle sera organisée à Nagoya (Japon) en 2017, Montréal (Canada) en 2018 puis Sydney (Australie) en 2019. 2020 est donc le créneau idéal pour une candidature française.

La performance de l’unique équipe française engagée dans la ligue Football Humanoïde (Rhoban, issue du LabRI, du CNRS et de l’ENSEIRB-MATMECA) a permis d’attirer l’attention sur l’écosystème bordelais.
Le parcours de Rhoban dans cette compétition a été, en effet, remarquable et remarqué :
– 2014 à João Pessoa (Brésil) : qualifiée pour les quarts de finale
– 2015 à Heifei (Chine) : 3ème place
– 2016 à Leipzig (Allemagne) : championne du monde !

Le choix final ne pourra être confirmé que si la communauté scientifique française a fait, d’ici 2018, la démonstration de sa capacité à la fois :

  • A faire émerger de nouvelles équipes susceptibles de concourir à la Robocup (dans un nombre significatif de ligues différentes, major et junior)
  • A organiser des compétitions similaires

La Fédération Française de Robotique (FFROB) a été constituée, en décembre 2016, dans ce double objectif.
Elle a donc vocation à fédérer toutes les structures, publiques et privées, susceptibles de contribuer à l’émergence d’équipes, junior et major, capables de participer à des Robocup.
Son but est également de favoriser l’intérêt, la pratique et la connaissance de la robotique et des sciences afférentes, notamment la mécatronique, l’informatique, l’électronique la mécanique et l’internet des objets.

L’association se propose notamment :

  • De promouvoir, d’organiser ou de participer à l’organisation d’activités scientifiques et techniques expérimentales en équipes ; ces actions peuvent se dérouler en partenariat avec les structures de culture scientifique et technique ; un format privilégié est celui de compétitions nationales et/ou internationales telle que la Robocup
  • De contribuer aux programmes nationaux ou locaux de lutte contre l’échec scolaire ; de développer des supports pédagogiques
  • De fournir à ses membres et aux publics concernés développant des projets scientifiques et techniques, une aide pour la réalisation de leurs programmes, de contribuer à leur réussite, en garantir la valeur éducative et formatrice, ainsi que les prémunir des risques. Le cas échéant de former les personnels pour encadrer ces activités scientifiques et techniques
  • De diffuser l’œuvre réalisée par ses membres et de les représenter auprès d’institutions régionales, nationales, européennes ou internationales ainsi que de tout réseau actif de ce domaine
  • D’assister ses membres dans l’obtention de moyens humains et matériels pour réaliser ces missions
  • De promouvoir des programmes contributifs d’analyse, de réflexion et de synthèse sur la robotique et ses impacts éthiques, sociétaux et environnementaux
  • De promouvoir les métiers de la robotique et les technologies afférentes ainsi que les acteurs socio-économiques les pourvoyant
  • D’effectuer, d’une façon générale, toutes les missions nécessaires au développement de ses programmes et à la diffusion de ses expertises tant en France, qu’à l’étranger, ainsi qu’à ses intérêts et ceux de son objet

*Robocup regroupe 5 types de défis/ ligues :

  • RoboCupSoccer – Football : compétition international de football pratiqué par des robots
    Elle mobilise 35 000 spectateurs en moyenne et réunit 3 500 compétiteurs de 45 pays
  • RoboCupIndustrial – Industrie : logistique, usine du futur…
  • RoboCupRescue – Sauvetage : recherche fondamentale et développement, assistance aux premiers secours…
  • RoboCup@Home – Domestique : assistance humaine, interactions…
  • RoboCupJunior – Junior : défis, projets technologiques, orientés éducation

Retour en vidéo sur la finale de l’édition 2016 à Leipzig en Allemagne

Contact :

Pierre Blazevic, Président de la Fédération Française de robotique

Téléchargez le dossier de presse

La presse en parle :

Robotique: Bordeaux veut la Coupe du monde de foot des robots de 2020

Bordeaux veut organiser la coupe du monde de football… de robots

Votre interlocuteur Agence :

ADI deraigne
Bertrand DERAIGNE
05 57 57 84 91

En savoir plus sur le Cluster Aquitaine Robotics