Étape de l’innovation NOVAQ – ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE : Quand la campagne réinvente la ville

à La Quincaillerie

22 avenue Charles de Gaulle – Guéret (23)

en présentiel et retransmission EN LIVE

Cette Étape de l’Innovation NOVAQ s’intègre dans la programmation du Mois de l’ESS autour des enjeux d’une économie plus innovante, sociale et solidaire en réponse aux défis des territoires : décryptages, leviers d’action, retours d’expériences, présentation de solutions…

Au programme :

9h30 – 10h // ACCUEIL & OUVERTURE

Par Andréa BROUILLE, 1re Vice-présidente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine en charge du Développement économique, de l’Innovation et de l’Accompagnement de la RSE des entreprises

10h – 11h30 // CONFÉRENCE « LE MONDE »

Tiers-lieux nourriciers, culturels ou numériques, habitats partagés, projet ferroviaire citoyen, supermarchés coopératifs…, les territoires ruraux s’imposent comme le laboratoire d’innovations de l’Économie Sociale et Solidaire. Le retrait de l’industrie et des services publics de nos campagnes a ouvert la voie à la créativité fertile de ce pan de notre économie.
Locales, solidaires, durables, résilientes… Comment ces innovations sociales et environnementales donnent-elles un nouveau souffle aux campagnes, dessinent une autre voie pour l’entreprenariat et le vivre ensemble ? Que peuvent-elles apporter aux villes et aux entreprises traditionnelles ? Et comment les aider à changer d’échelle et peser dans le débat public sans perdre leur âme ?
avec :

Eva SADOUN a co-fondé à l’âge de 24 ans l’entreprise LITA.co, qui permet aux citoyens d’investir dans des projets à impact social et environnemental. Aujourd’hui, LITA.co est un groupe européen pionnier de la finance écologique et sociale, employant une cinquantaine de personnes en France, Belgique et Italie, qui déploie sa vision sur de nombreux projets dont l’application Rift, sortie fin 2020 et qui porte l’ambition d’être le « Yuka de l’épargne ».

Eva Sadoun est une entrepreneure et activiste française. En 2014, quand elle avait 24 ans, elle a co-fondé l’entreprise sociale LITA.co, qui permet aux citoyens d’investir directement dans des projets à impact social et environnemental. Aujourd’hui, LITA.co est un groupe européen pionnier de la finance écologique et sociale, employant une cinquantaine de personnes en France, en Belgique et Italie. LITA.co, c’est aussi un groupe qui déploie sa vision sur de nombreux projets dont l’application Rift, sortie fin 2020 et qui porte l’ambition d’être le « Yuka de l’épargne ».
Ces combats, Eva a décidé de les porter à d’autres niveaux, en s’engageant dans plusieurs mouvements d’entrepreneurs sociaux et dans de nombreux combats politiques et économique. Co-présidente du Mouvement Impact France, elle s’attelle à porter au niveau national la voix des entreprises engagées pour la transition écologique et sociale et ainsi de créer une alternative sociale et écologique au MEDEF.  
Profondément activiste, Eva Sadoun prend régulièrement la parole dans des médias nationaux pour défendre une vision nouvelle sur des thématiques cruciales de notre temps : la nécessaire transformation sociale, écologique et féministe du secteur financier, l’émergence de modèles économiques et entrepreneuriaux plus résilients et durables ou encore la redéfinition de ce que doit être le leadership à travers des influences éco-féministes.  
C’est donc une vision renouvelée, originale et ancrée à la fois dans un activisme de tous les jours et dans la réalité entrepreneuriale que propose Eva Sadoun.

Isabelle FERRERAS est sociologue spécialiste du travail, maître de recherches du Fonds national de la recherche scientifique (FNRS) belge et professeure à l’université de Louvain, Directrice de la Classe technologie et Société de l’Académie royale de Belgique et chercheure associée senior au Labor and Worklife Program de l’université d’Harvard.

Isabelle Ferreras est docteure en sociologie de l’Université de Louvain (2004) et maître en sciences politiques du M.I.T. (2004). Elle est maître de recherches du Fonds national de la recherche scientifique (FNRS), professeure à l’Université de Louvain (UCLouvain) et senior research associate du Labor and Worklife Program de l’université d’Harvard.
En 2017, Isabelle Ferreras a été élue membre titulaire de l’Académie royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique, au sein de la Classe Technologie et Société. Elle est actuellement directrice de sa Classe, et Présidente de l’Académie royale.
Elle a écrit, entre autres, Firms as Political Entities. Saving Democracy through Economic Bicameralism (Cambridge/New York City : Cambridge University Press, 2017) et Le Manifeste Travail (avec Julie Battilana et Dominique Méda, Paris : Le Seuil, 2020).
www.isabelleferreras.net

Marie-Laure CUVELIER, co-fondatrice de la Coopérative des Tiers-Lieux (2011) dans ce domaine depuis toujours, elle a déjà plusieurs tiers-lieux à son actif : le Node à Bordeaux (2010), la Loco à Pessac (2014), le Quartier Génial à Floirac (2017), un café associatif à Gradignan (2020). Actuellement Secrétaire générale de France Tiers-Lieux, son objectif est de favoriser la coopération et de faire émerger des tiers-lieux dans TOUS les territoires.

Marie-Laure accompagne les organisations dans leurs projets à fort impact social, ancrés dans leurs territoires comme dans les valeurs de l’économie sociale et solidaire. Elle est diplômée en ESS et en communication.
Dans le conseil depuis plus de 20 ans, elle a cofondé et codirigé la SCIC Coopérative Tiers-Lieux pendant 8 ans (2011-2019), structurant le réseau régional des tiers-lieux de Nouvelle-Aquitaine, créant une école de tiers-lieux portant le parcours de professionnalisation « piloter un tiers-lieu », et accompagnant comme consultante et formatrice plus de 200 projets de tiers-lieux dans toute la France.
Elle est membre du Conseil National des Tiers-Lieux (CNTL) depuis 2019 et parallèlement secrétaire générale de l’association France Tiers-Lieux, qui a pour missions d’aider à l’émergence et au développement des tiers-lieux sur le territoire national, et d’assurer l’interface entre le CNTL, les acteurs de terrain, et l’Etat.
Depuis 2010, elle a créé et piloté 3 tiers-lieux (Le Node, à Bordeaux de 2012 à 2014, La Loco, à Pessac, de 2015 à 2017, puis le Quartier Génial à Floirac, de 2017 à 2019). Elle est convaincue que le processus de création d’un tiers-lieu comme sa gestion et son animation au quotidien s’acquièrent « les mains dans le cambouis ». Elle transmet depuis plus de 10 ans son expérience des tiers-lieux, aussi bien à des porteurs de projets qu’à des élus, agents territoriaux, grands comptes, promoteurs…
Elle est depuis juin 2021 conseillère régionale de Nouvelle-Aquitaine.

Florence DELISLE-ERRARD, fondatrice et directrice de Habitat des Possibles (Gironde). Une solution d’habitat partagé qui veut répondre aux besoins d’alternatives entre le domicile et la maison de retraite pour les seniors. Elle envisage aussi essaimer sur toute la Nouvelle-Aquitaine… et au-delà !

Issue d’une formation en développement de projets solidaires, Florence Delisle-Errard s’implique pendant 2 ans dans la microfinance internationale et pendant 7 ans dans la finance solidaire en Nouvelle-Aquitaine.
Elle fonde Habitats des possibles en 2016, pour ouvrir aux retraités ruraux un plus grand choix de possibilités entre le domicile individuel et l’institution. Elle promeut une vision humaniste de l’habitat et une approche participative et coopérative entre toutes les parties prenantes, comme garantes de la durabilité des usages.  
Elle est membre cofondatrice du réseau national de l’habitat partagé et accompagné (Réseau HAPA) en 2017 et en est coprésidente depuis juin 2020.

Dominique GUERRÉE est Président du Conseil d’Administration de RAILCOOP. Ancien fondateur et dirigeant de la société Mix&Mouse, une coopérative de production (SCOP) dans le domaine du son, ancien trésorier de l’Union Régionale des SCOP d’Auvergne et co-fondateur de la SCIC Céléwatt, Dominique apporte à Railcoop sa connaissance du monde coopératif, notamment du point de vue juridique et réglementaire.

Maud SARDA, celle qui a fait entrer l’association de l’Abbé Pierre dans le 2.0 ! Maud Sarda, est la directrice et co-fondatrice de Label Emmaüs, une plateforme – Trëmma –  de vente en ligne d’objets d’occasion. Elle a aussi fondé une école du #numérique et créé un département de location de matériel d’occasion. La fondation ouvre un 2e entrepôt en Lot-et-Garonne.

Maud Sarda, diplômée de l’EDHEC, a travaillé chez Accenture pendant 5 ans en tant que consultante, avant de rejoindre Emmaüs comme responsable nationale économie solidaire en 2010. Suite à une étude de faisabilité d’un an, elle décide de lancer en 2016 le site de vente en ligne du mouvement Emmaüs, label-emmaus.co. Depuis, ce site est devenu la marketplace de tous les acteurs de l’Économie Sociale et Solidaire avec 160 structures (Emmaüs, Croix Rouge, Envie, Ressourceries…) alimentant un catalogue de 1,5 millions de produits de seconde main. Maud dirige par ailleurs la coopérative Label Emmaüs (1000 sociétaires et 55 salariés), à l’origine depuis 5 ans de plusieurs projets innovants : 2 plateformes logistiques où travaillent des opérateurs e-commerce en parcours d’insertion, une école e-commerce gratuite pour les demandeurs d’emploi ou encore la plateforme de financement participatif par le don d’objet, Trëmma.

11h30 – 11h45 // PAUSE

11h45 – 12h45 // TABLE RONDE EXPÉRIENCES  & DISPOSITIFS D’ACCOMPAGNEMENT

Comment coopérer pour le développement économique de son territoire, que l’on soit une collectivité publique, un acteur de l’Économie Sociale et Solidaire ou une PME industrielle ? Retours d’expériences réussies en Nouvelle-Aquitaine et présentation des ressources locales pour passer à l’action.

  • Marie PANTIER, Chargée de mission Ecologie Industrielle Territoriale Valorizon (47) et Alicia BEILLON, Responsable de programme « Fabrique à Initiatives » ATIS, membre du collectif La ManuCo (33), labellisés « Pôles Territoriaux de Coopération Economique » (PTCE)
  • Alain DETOLLE, Maire adjoint de Faux-la-Montagne (23), Vice-Président de la Communauté de communes Creuse Grand Sud,en charge de l’accueil, l’économie de proximité et l’économie sociale & solidaire. > Comment amener une coopération entre toutes les structures d’un territoire, y compris les entreprises conventionnelles ? Intervention d’Olivier DAVIGO, Ambiance Bois (23)
  • Présentation de l’Appel A Projets #coopération.

13h – 14h30 // « DISCU’SOUPE »
Venez profiter de ce temps pour échanger, dialoguer, rencontrer des acteurs, découvrir et déambuler à La Quincaillerie (en fonction des conditions sanitaires).

  • Le groupement des agriculteurs bio vous proposera une Soupe gratuite en mettant en avant les produits de saison, locaux et bio aux mille saveurs.  
  • Un food truck sera sur place pour vous restaurer (à votre charge).

14h30 – 16h // VISITE / PRÉSENTATIONS Partez à la découverte de structures du territoire qui ont su se ré-inventer, proposer de nouvelles solutions pour leurs publics en matière de #santé/autonomie, #recrutement, #mobilité, #tourisme, #economiecirculaire, #vivreautrement, #tierslieux, #BTP…

6 présentations à la façon Pecha kucha

  1. La Quincaillerie – Tiers-Lieu iconique de Guéret, porté par l’agglomération du Grand Guéret, « la Quincail’ » a une histoire forte et ne cesse de se réinventer. Découvrez-la lors d’une présentation suivie d’une visite. La Quincaillerie est le navire amiral de « La Fabrique Creusoise » – Labellisée « Fabrique de Territoire ».
  2. Revatec – Installée récemment dans des locaux à Ahun, l’association Revatec veut créer une filière en Creuse pour rénover, recycler et redistribuer des aides techniques : des fauteuils roulants, lits médicalisés, déambulateurs etc. Achetés neufs, ces outils coûtent très chers. Quatre Creusois sur dix n’ont pas les moyens de s’en payer.
  3. Elan est une CAE pour Coopérative d’Activités et d’Emploi. Elan se propose d’accueillir, accompagner et former les porteurs de projet, mais aussi de régler toutes les démarches administratives afférentes à la création et à l’existence d’une entreprise.
  4. La SCIC Innovill’âge  - C’est une plateforme mutualisée d’innovation pour l’autonomie et le bien vivre chez soi, regroupant 7 partenaires publics et privés. Le pôle vise à générer et accompagner collectivement le développement de solutions innovantes pour l’autonomie des personnes à domicile portant sur le triptyque confort de l’habitat / maintien à domicile / cadre de vie, traitant ainsi différents aspects de l’autonomie à domicile trop souvent séparés.
  5. Masgot – Depuis 2018, l’association est propriétaire du restaurant du Village de Masgot, au nom flatteur « Le mange Cailloux ». Elle cuisine des produits d’entreprises creusoises. Et si cela vous plaît, ils sont présentés dans la boutique. Lauréat de l’AMI Tiers-Lieux de la Région Nouvelle-Aquitaine, Masgot propose également des espaces de travail partagés et des divers ateliers animés par des valeurs d’éducation populaire.
  6. Le Réseau TELA est un consortium de 12 Tiers-Lieux du territoire avec 4 axes de développement : le numérique, l’ingénierie territoriale, l’économie sociale & solidaire et l’alimentation locale. Le réseau Tela est labellisé « Fabrique de Territoire » avec la Quincaillerie.

  et tout au long de la journée // LA FRESQUE DES SOLUTIONS
Un parcours à la découverte d’initiatives et de méthodes innovantes mises en place sur le territoire de la Nouvelle-Aquitaine, exposées en format POSTER.
L’occasion vous est donnée de mettre en avant VOTRE SOLUTION et de rencontrer des personnes intéressées.

+ 2 ATELIERS DE TRAVAIL uniquement ouverts sur invitation :

CODESIGN
Un pôle territorial de coopération économique (PTCE) en Creuse pourrait-il être le cadre pertinent pour ancrer / officialiser cette coopération autour de l’ESS ? 
Si oui, à quelle échelle ? Avec quels objectifs ? Quelle temporalité ?
> Communauté d’Agglomération du Grand Guéret / La Quincaillerie / ADI N-A
#GénérateurdInnovation

GROUPEMENT D’EMPLOYEURS
En quoi le Groupement d’Employeurs peut-il être une réponse à la sortie de crise économique ? Est-ce que partager l’emploi peut être un moyen de maintenir les compétences sur le territoire ? Comment le mettre en place selon les situations ?
> DLA Creuse, Centre de Ressources des Groupements d’Employeurs et ADI N-A
#InnovationManageriale

en partenariat avec :

> JE M’INSCRIS !

Un pass sanitaire valide sera demandé et le port du masque est obligatoire (masques non fournis).

Contact :

Julie DECOUX
Chargée d’affaires Attractivité & Implantation d’entreprises, Développement des territoires
05 87 21 21 50 – 06 59 66 45 10
j.decoux@adi-na.fr