Le 22 septembre 2016, ADI Nouvelle-Aquitaine et ALPhANOV organisaient la rencontre IMAGE & VISION à l’Institut d’Optique d’Aquitaine. 110 professionnels, parmi lesquels des industriels régionaux potentiellement utilisateurs (aéronautique, agroalimentaire, environnement, BTP…) ont découvert les innovations technologiques de leurs « voisins » producteurs de solutions d’imagerie et de vision, dans le cadre du forum de démonstration.

Extrait1 Extrait2

Du contrôle à la fabrication, de la formation à la mesure, de la détection à l’analyse, ces nouvelles technologies sont au cœur des procédés industriels ! Plusieurs exemples en ont été fournis par les conférenciers :

Dans le domaine médical :

Le Condor, scanner 3D miniature conçu par l’entreprise audoise Aabam en partenariat avec i2S (Pessac – 66 salariés) transfert les technologies spatiales du CNES au profit des dentistes, afin de réaliser une empreinte dentaire numérique en 3D et en temps réel. Des semaines gagnées pour le patient ! 1000 professionnels ont déjà sauté le pas en commandant cette sonde endobuccale. > En savoir plus : http://www.i2s.fr/news/scanner-3d-miniature/

www.condorscan.com

En vidéo

Dans le cadre du projet PharmaSense, ALPhANOV (centre technologique du pôle Route des Lasers) met au point avec Proditec, un système d’imagerie multispectrale infrarouge, qui permettra l’inspection ultra rapide de gélules, comprimés et poudres avec une meilleure détection de certains types de défauts. Un gain de productivité non négligeable dans l’industrie pharmaceutique.

Toujours dans le milieu médical, ALPhANOV travaille également en partenariat avec Amplitude Systèmes et le CHU de Bordeaux, à la mise au point d’une nouvelle source X par laser pour l’imagerie. Ce projet baptisé « XPulse » développe une technologie plus performante que celle actuellement sur le marché, présentant notamment un intérêt pour la détection précoce du cancer du sein (nouvelle génération de mammographes).

Dans l’industrie :

L’imagerie Terahertz développée par NeTHIS (Mérignac) pour l’industrie et les services permet de sonder la matière en profondeur. Une technologie qui a déjà trouvé des applications importantes pour le contrôle non-destructif (CND) dans bon nombre de secteurs industriels : aéronautique, BTP,…

L’utilisation des scanners laser 3D et des maquettes numériques BIM par GEOSAT (Pessac) permettent de réaliser une représentation 3D « Solidworks » ou « Catia » des chaines de productions d’une entreprise pour simuler numériquement leur réorganisation et améliorer des process industriels. Partenaire de GEOSAT, le CATIE intervient en intégrant les technologies du Big data  pour le traitement optimisé des image 3D acquises sous forme de nuages de points.

Autre virage technologique important : la réalité augmentée, superposant en temps réel des informations virtuelles 2D ou 3D à la perception du réel. Dans ce domaine, des solutions dédiées à l’industrie sont proposées par DIOTA, 1er éditeur français de solutions logicielles de Réalité Augmentée appliquées à l’industrie, dont le pôle R&D est implanté à la Cité de la Photonique (Pessac). Des systèmes qui permettent aux opérateurs sur le terrain, de visualiser une grande richesse d’informations utiles dans une interface pratique et adaptée (tablette notamment) et de détecter par exemple, instantanément, des erreurs de montage sur la chaîne de fabrication. En plein essor, l’entreprise a réalisé tout récemment une levée de fonds de 3 M€ (voir le communiqué de presse) et va doubler ses effectifs sur le territoire d’ici un an pour atteindre une quinzaine de salariés.

En vidéo

Pour la formation :

Le Virtual Photonics Learning Lab de PYLA (centre de formation optique et laser) exploite ces technologies au profit des professionnels qu’il forme. Ils peuvent ainsi manipuler des systèmes optiques en toute sécurité grâce à un casque de réalité augmentée, et acquérir plus facilement des automatismes de pratique.

Contact :

Mathieu VIRY
Responsable Service Aéronautique, Robotique, Transports intelligents
Pessac
05 57 85 99 92