Jeudi 5 décembre 2019, 110 participants se sont retrouvés au Complexe de Pelote de Pau, pour contribuer aux objectifs de réflexion sur l’innovation dans le sport, créer du lien et détecter des opportunités.

L’économie du sport de demain s’invente aujourd’hui

Cette conférence de Benjamin Carlier, d’Olbia Conseil, a abordé l’innovation sous toutes ses formes : innovations de rupture, incrémentales, technologiques ou de services. L’innovation est partout et elle est faite par tous : les PME, les grands groupes « Les start-ups n’ont pas le monopole de l’innovation ».

La sécurité : les médecins des bancs de touche se sont approprié le système de ralentis de la start-up Vogo, pour adapter leur protocole en cas de blessure. « Quand on innove, il faut travailler l’usage et ne pas hésiter à pivoter ».

La performance : « Plus haut, plus vite, plus fort » est la devise olympique. On innove pour améliorer les performances. Les performances sont parfois dues au matériel (combinaisons de natation ou vélos) et non plus à l’athlète, ce qui engendre des polémiques…

L’équité : des start-ups innovent pour aider à la prise de décision. Malgré l’innovation de l’arbitrage vidéo, les contestations existent toujours, ce qui questionne sur les avantages pour l’équité.
Vidéo…

Après quelques échanges avec la salle, personnalités et entreprises ont présenté leurs liens avec le monde du sport.

Pierre Nerguararian, Vice-Président de la CCI Pau Béarn, a rappelé la présence à Bizanos, du CNPC Sport Business Campus, école qui va donner un essor à l’innovation et au sport et permettre de créer des liens avec les autres industries présentes sur le territoire. Vidéo…

Mathieu Hazouard, conseiller régional délégué au très haut débit et à l’économie numérique, a présenté l’incubateur au sein de la Maison régionale des sports à Talence (33) où cinq entreprises sont incubées. L’association Ambition 2.24 a été créée pour valoriser les équipements de qualité en Nouvelle-Aquitaine, comme le Stade d’Eaux Vives de Pau. Ils vont permettre à de jeunes sportifs de se préparer pour les JO de 2024 et d’accueillir des délégations étrangères. Vidéo…

Vincent Bost, Directeur général d’ADI Nouvelle-Aquitaine, rappelle que l’un des objectifs de cette journée est de faire rayonner l’innovation dans tous les territoires de la Nouvelle-Aquitaine, en s’appuyant sur les forces et les spécialisations territoriales de chaque bassin économique.
Le sport est une belle illustration d’un domaine où il s’agit de décloisonner des mondes qui ne se connaissent pas bien.
ADI N-A agit comme un facilitateur, un catalyseur de projets. Elle se situe au croisement des dynamiques d’entreprises, de filières et de territoires. Vidéo…

Philippe Sinapian, Directeur Attractivité et Développement Economique de la Communauté d’agglomération Pau Béarn Pyrénées, souligne que Pau est une ville de sports. Elle a récemment obtenu le label « ville européenne du sport ». Ses nombreux équipements permettent d’accueillir des événements d’envergure nationale et internationale.

Franck Leplanquais, Directeur du CRITT Sport Loisirs de Châtellerault (86). Le CRITT est une structure d’interface entre la recherche, les entreprises, les institutions publiques et le secteur sportif, où l’innovation fait partie du quotidien. « Le spectre de l’innovation dans le monde du sport est quasiment infini ! » Vidéo…

Pitchs de 6 entreprises régionales/Partage de bonnes pratiques

ST37, vidéo arbitrage intelligent et robotisé
Carolina Riquelme
ST37 développe une solution vidéo pour les 37 sports olympiques. Son système vidéo capte et interprète des images et les envoie sur la montre de l’arbitre qui peut alors prendre une décision. Aujourd’hui ST37 travaille dans le domaine de l’escrime, du canoé kayak et de l’équitation, et souhaite élargir sa palette avec des sports collectifs et des sports de raquette. Vidéo…

VALUE FEET, fer à cheval sur mesure
Maxime Rooryck
Value Feet a été créée pour innover dans le secteur équestre et apporter les nouvelles technologies et les nouveaux matériaux dans la maréchalerie. Il s’agit d’offrir un service global au cavalier, pour optimiser la performance et la santé des chevaux. Vidéo…

MINPULSE, ceinture cardiaque connectée
Pierre Gilfriche
Minpulse développe une ceinture cardiaque connectée pour le suivi de la charge d’entrainement des sportifs de haut niveau. Le dispositif renseigne le coach sur la possibilité ou non de pousser l’entrainement, ce qui évite les blessures. Pour les JO de 2024, Minpulse souhaite démontrer l’intérêt de sa ceinture connectée. Vidéo…

UNOVA, développement de solutions numériques
Simon Parre
Unova est une agence digitale qui conçoit des applications mobiles et des sites web personnalisés pour les clubs sportifs. En fonction des besoins, des modules sont ajoutés. Une application permet de suivre les buts et les faits de jeux en temps réels, ce qui génère une e-fanzone, avec des e-supporters. Vidéo…

KAPP10, services digitaux pour les organisateurs d’événements sportifs
Gilleng Miochipi
KAPP10 développe des solutions pour les organisateurs d’événements sportifs d’endurance : suivi live des coureurs, campagne d’e-mailing… Parallèlement, il centralise dans une base de données, tous les résultats sportifs publiés sur la région Nouvelle-Aquitaine pour les sports d’endurance (running, trail, triathlon, swimrun…).

VILLACAMPA, équipements de sport en bois dans les Pyrénées
Jacques Fauvel, fondateur
Villacampa est une marque dont l’esprit est le partage à travers le sport. C’est le « made in France », avec des matériaux organiques. Elle commercialise la production de La Manufacture à Félix, qui fabrique des équipements de glisse écoconçus. Vidéo…

LES ATELIERS

Des problématiques d’usages étaient au cœur des ateliers collaboratifs de l’après-midi ; les participants ont proposé des idées en mesure de répondre et de générer du business aux 3 thématiques abordées :

ATELIER SPORT ET MATÉRIAUX, animé par
Babette Schily, Directrice du Cluster équestre SO-Horse-Alliances
Teddy Fournier, Ingénieur spécialiste en matériaux chez Canoë

L’éco-conception est apparue comme le principal facteur RSE : les enjeux sociétaux s’opposent aux enjeux industriels. Il est nécessaire de prendre en compte le cycle de vie des produits, depuis leur conception jusqu’à leur fin de vie et leur recyclage. La présence d’industriels a permis de recenser l’un des principaux points de blocage dans le recyclage : ce n’est pas la technique, c’est l’organisation.

La recherche de matériaux biosourcés est en cours pour remplacer la fibre de carbone, utilisée dans le domaine du sport et élaborée à partir de matériaux pétro-sourcés. Canoë travaille sur l’élaboration d’une nouvelle fibre élaborée à partir de bois.

« Nous sommes tous consommateurs, nous pouvons tous être acteurs ! »
Vidéo …

ATELIER SPORT ET NUMÉRIQUE, animé par
Marion Oudenot, ADI Nouvelle-Aquitaine
Philippe Maury, Helioparc

La médiatisation numérique des épreuves sportives : les moyens de diffusion se sont multipliés avec les réseaux sociaux, ce qui peut être une incitation à la pratique sportive. La création d’applications mobiles à l’échelle locale, peut faire vivre des communautés de proximité autour d’un sport.
La digitalisation des enceintes sportives peut optimiser la gestion des équipements (communication, ressources humaines…), des accès (sécurité, différents publics…), de la consommation énergétique (chauffage, éclairage…).
La digitalisation de la performance sportive est un concept positif qui peut fournir des données sur l’arbitrage, les performances des sportifs…
Vidéo…

ATELIER SPORT ET SANTÉ, animé par
Virginie Rosac et Laurent Cié, ESC Pau

Comment donner du sens et de l’envie à la génération Z pour faire du sport dans une optique de santé publique ? L’utilisation de capteurs intégrés aux vêtements permettrait d’avoir un suivi de l’activité sportive. Les « bons élèves » se verraient attribuer des récompenses sous forme de points « retraite », de réductions auprès des salles de sport…

Comment utiliser de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée pour la santé ? inciter la pratique sportive en jouant virtuellement des matchs contre sportifs de haut niveau.

Comment associer différentes compétences en relation avec le sport et la santé ? Mettre en place une plateforme de conseils pour orienter les sportifs vers des professionnels (coachs, médecins, kinésithérapeutes…).

L’ubérisation : mettre en relation directe, via une plateforme numérique ou une application mobile, des prestataires et des utilisateurs d’un service.

   

   

Hervé Turpin, de la CCI de Pau Béarn, co-organisatrice de cette Etape de l’Innovation, conclut sur la proposition de continuer la réflexion entamée, dans le but de faire de ces idées des réalités dans le monde économique de demain. Vidéo…