Sur les 391 propositions soumises dans le cadre de l’appel Women TechEU clos le 10 novembre 2021, 50 entreprises dirigées par des femmes, dont 4 françaises, ont été sélectionnées. Les entreprises sélectionnées recevront 75 000 euros de subvention, mais aussi des services de mentorat, de coaching et de mise en réseau, notamment dans le cadre du Women Leadership Programme du Conseil européen de l’innovation (EIC).

Le programme Women TechEU vise à soutenir le développement et la croissance d’entreprises deep tech dirigées par des femmes

Les entreprises sélectionnées offrent des innovations de pointe et disruptives dans tous les secteurs d’activité, telles que le diagnostic et le traitement précoce du cancer, la réduction de l’impact négatif des émissions de méthane, la lutte contre le gaspillage alimentaire ou encore l’accès à l’éducation et le renforcement du pouvoir d’action des femmes.

En France, 4 entreprises ont été sélectionnées : 

  • Cell&Soft, sous le nom de projet Easy SOFT : une start-up deep tech grenobloise, développant, produisant et commercialisant des solutions innovantes pour la culture cellulaire in vitro, dans le domaine de l’oncologie et de la recherche de cellules souches
  • Innovhem : une start-up grenobloise développant des outils de diagnostic nouveaux et innovants, afin de lutter contre la drépanocytose
  • NavAlgo : une start-up issue de l’Ecole Polytechnique, proposant un moteur de business intelligence pour les objets en mouvement. La solution permet aux entreprises de faire face à leur importante quantité de données et d’en faire un usage stratégique, avec un temps de mise sur le marché très court
  • Safehear : une start-up lyonnaise qui a conçu Louis, un bouchon d’oreille innovant pour les environnements industriels et bruyants. Ce produit vise ainsi à prévenir le risque de perte auditive, tout en assurant le bien-être au travail

Vous souhaitez en savoir plus sur l’Europe et les projets collaboratifs ?

Consultez notre page « Innovation européenne »