Située à Bordeaux (33) et fondée en 1994, l’entreprise Immersion est devenue l’expert européen de la réalité virtuelle et augmentée et des solutions collaboratives pour la recherche et l’industrie. Reconnue sur le plan et européen et international, la PME girondine compte aujourd’hui une quarantaine de salariés et dispose de plusieurs antennes à Paris, Nantes, Marseille, Lavalou ou encore Singapour. L’importance croissante des maquettes numériques dans de nombreux secteurs (aéronautique, énergie, bâtiment, etc.) crée constamment de nouvelles opportunités pour Immersion. C’est grâce aux dispositifs d’affichage et d’interaction que fournit cette dernière que les phases de test, de simulation et de validation basées sur les maquettes numériques sont facilitées et possibles ex aequo.

Les projets européens figurent également depuis longtemps parmi les éléments stratégiques d’Immersion en matière de recherche et innovation. Avec le projet collaboratif Evolved-5G, la PME girondine contribue au déploiement de marché de la technologie 5G en Europe. Ce projet collaboratif, financé à hauteur d’environ 6 M€ par la Commission européenne, tend à améliorer le potentiel d’expérimentation de la 5G en Europe et matérialisera l’ouverture de la 5G aux industries verticales. Dans ce contexte, Evolved-5G vise à augmenter l’enjeu commercial de l’intégration de la 5G dans les processus de fabrication industrielle.

Dr. Julien Castet, directeur de Recherche chez Immersion, témoigne.

Par quelle(s) voie(s) la PME Immersion est-elle entrée dans la dynamique du projet Evolved-5G ?

Etant très proche de la Recherche, Immersion a un passé de plus de quinze ans au sein de différents projets européens. L’entreprise a ainsi pu participer à une dizaine de projets financés par l’Union européenne. Cela a créé des liens forts avec certaines structures avec lesquelles Immersion a pu collaborer dans ce contexte. Pour Evolved-5G c’était justement un partenaire d’un précédent projet qui est venu nous chercher pour réaliser des cas d’usage. Notre défi est donc de faire en sorte que la 5G réponde de façon optimale aux différents besoins techniques des usages liés à la réalité mixte.

Pour générer des opportunités de participation à des projets, il faut mettre en œuvre un travail de continuité intégrant une structuration et une stratégie d’innovation qui donnent du sens à l’enchaînement des projets.

Quel poids a la 5G dans la stratégie de développement d’Immersion ?

L’expertise principale d’Immersion est vraiment la maitrise matérielle et logicielle des technologies de réalité mixte. Les solutions sans fil et mobiles sont l’avenir. Cela suppose bien évidemment des systèmes de télécommunication performants. C’est là où la 5G a toqué à la porte d’Immersion car des évolutions technologiques sont absolument nécessaires pour aller dans ce sens. Evolved-5G était donc une véritable opportunité de faire avancer nos produits, afin de les rendre mobiles et ainsi assurer leur avenir. Les besoins des utilisateurs évoluent constamment, notamment avec l’usage de la maquette 3D dans des environnements opérationnels comme les chantiers de construction par exemple, et il est nécessaire d’être capable d’y répondre. Etant donné que le projet est une « Innovation Action » (IA), ce qui implique un niveau de maturité technologique élevée et une proximité de marché de l’innovation, Evolved-5G répond parfaitement à cette nécessité.

Comment est-ce que le projet Evolved-5G contribue au développement d’Immersion ? Va-t-il permettre de conquérir de nouveaux marchés ?

Le recours à l’expertise à distance devient de plus en plus croissant dans de nombreux secteurs : on peut citer la revue de projet sur site ou la maintenance assistée. La 5G permettra de visualiser et de s’appuyer sur une maquette numérique pour enrichir les échanges entre les intervenants. Grâce à Evolved-5G, les produits d’Immersion vont répondre à ce besoin et cette spécificité sera identifiée par la communauté. En outre, ce projet nous a fait rencontrer des acteurs comme Atos, Telefonica et Lenovo. Ces collaborations représentent un nouveau potentiel d’affaires en Europe dans un cadre d’échange sécurisé par un accord de consortium. En revanche, pour transformer les sorties d’un projet européen en business, il est nécessaire de mener un vrai travail de fond après-projet. Le projet seul ne suffit pas pour accéder à un nouveau marché. Il permet de mettre un pied dans la porte.

Quel point de vue défendez-vous face aux nombreuses critiques lancées envers la 5G ?

Les projets européens visent toujours à répondre à un besoin réel des utilisateurs car ils ont pour vocation de bénéficier in fine aux citoyens de l’Union européenne. Ce genre de projet donne donc une vraie opinion sur la 5G. Il est évident que sur le volet professionnel, il existe un réel besoin d’un système de télécommunication plus performant.

Pour en savoir plus : https://www.immersion.fr et https://evolved-5g.eu/ 

Vous souhaitez en savoir plus sur l’Europe et les projets collaboratifs ?

Consultez notre page « Innovation européenne »