La cosmétique Nouvelle-Aquitaine tient son congrès

/La cosmétique Nouvelle-Aquitaine tient son congrès

Aux côtés d’Anne-Laure Bedu, Conseillère régionale Déléguée transfert, innovation et accélération et Marc-Antoine Jamet, Président du pôle de compétitivité Cosmetic Valley, Jean-Luc Fouco, Président du Directoire d’ADI Nouvelle-Aquitaine, lançait ce matin le congrès Lipids & Cosmetics.

Le congrès scientifique Lipids & Cosmetics qui se tient aujourd’hui et demain à Bordeaux, est la preuve de l’excellence de la région Nouvelle-Aquitaine dans le domaine des lipides et de la cosmétique, aussi bien sous l’angle développement économique, les entreprises, que recherche.

ADI Nouvelle-Aquitaine, dont la mission première est d’aider les entreprises du territoire à grandir, notamment en innovant, accompagne cette filière (une cinquantaine d’entreprises, de nombreux laboratoires de recherche) depuis 2012. Avec l’ouverture d’un bureau régional du pôle de compétitivité Cosmetic Valley en Nouvelle-Aquitaine, ADI N-A, qui a contribué à cette “installation”, va tout naturellement continuer à remplir cette mission. C’est d’ailleurs Nathalie Simonin, jusqu’alors en charge de la filière Cosmétique au sein d’ADI, qui occupe désormais le poste de Responsable du Bureau Nouvelle-Aquitaine de Cosmetic Valley.

Les entreprises de la filière en Nouvelle-Aquitaine sont en général de petite taille, même si je n’oublie par Silab, Sothys, Lea Nature, Groupe Panther…, mais avec de réels potentiels, et les expertises scientifiques présentes en Nouvelle-Aquitaine sont excellentes, telles l’ITERG, que je remercie chaleureusement pour son implication dans l’organisation de ce congrès.

Cosmetic Valley va, en particulier, apporter aux entreprises la nécessaire ouverture internationale et l’excellence en montage de projets R&D en cosmétique et aussi tout son réseau. Je suis certain que cela sera très bénéfique.

Pour sa part, ADI N-A continuera à apporter son expertise en design, en numérique et aussi en levée de fonds pour les startups, ainsi que sa fine connaissance des acteurs du développement économique régional.

Au-delà des lipides pour la cosmétique, sujet du jour, c’est l’excellence régionale en valorisation des agro-ressources pour la cosmétique, qui constitue l’atout de notre région aux yeux de Cosmetic Valley. D’ailleurs, l’objet du partenariat passé avec la Région se traduit notamment par la mise en place d’un “Domaine d’Excellence Stratégique Territorial”, intitulé “Lipochimie et valorisation des agro-ressources”.

Mon rêve serait que, si nous travaillons bien tous les trois, le pôle Cosmetic Valley, l’agence ADI et l’ITERG, ou plutôt tous les quatre avec le Conseil régional, qui finance cette filière et nos actions, la Nouvelle-Aquitaine soit demain une référence dans les “OléoTech” ou les “AgroOléoTech”, comme on parle aujourd’hui des “Foodtech” ou des “Fintech”.

2019-02-05T11:53:27+00:0025 Jan 2018|