09 Mar - 09 Avr
10:00 - 19:00
Cité du design
Saint-Étienne,
France
Biennale Internationale Design Saint-Étienne

La Biennale Internationale Design Saint-Étienne 2017 présentera un état des lieux et une grande expérimentation, un laboratoire géant, intitulé Working Promesse autour des mutations du travail.

Le travail est l’une des préoccupations majeures de notre société. Il est pour tous à la fois rémunérateur et statutaire, il est une promesse d’émancipation et d’avenir. Au cœur des attentions politiques et économiques, rejeton du plein emploi généralisé, le travail en ce XXIe siècle est en pleine mutation.

Du travail numérique (digital labor), aux économies du partage (share), le monde du travail se reconfigure, inventant de nouvelles organisations, de nouveaux services, mais aussi de nouvelles souffrances, de nouveaux espoirs. Les designers, les entreprises et le territoire stéphanois se mobiliseront en 2017 autour de cette thématique pour confronter regards, idéologies, innovations et désirs. Et c’est avec la participation du public que nous travaillerons à cette promesse.

Au cœur de la question des mutations du travail, la Biennale répondra aux trois thématiques ci-dessous :

  • Digital Labor (ou travail numérique)
    La confrontation des outils numériques avec les crises – écologiques, économiques, terroristes qui agitent successivement nos organisations sociales, entraîne de multiples bouleversements de nos sociétés.
  • Share utopie ? (ou l’utopie du partage)
    Le travail est un espace exceptionnel d’inventions techniques et organisationnelles exploitant toute une partie de l’humanité, entre souffrance et espoir. Mais il est aussi un révélateur de capacités productives hors normes qui fascinent, déroutent, absorbent nos imaginaires. Du design d’un service de partage à la participation active dans des collectifs citoyens, les designers prennent des positions idéologiques qui vont participer durablement à l’élaboration de notre environnement.
  • Existences futures
    Les questions qui vont agiter la Biennale Internationale Design Saint-Étienne 2017 seront l’occasion d’explorer les formes expérimentales du travail à travers ses nouveaux outils de production mais aussi ses dimensions fictionnelles et futuristes : travaillerons-nous encore ? À quels rythmes ? Seuls ou collectivement, en réseaux ou en atomes ? Serons-nous surveillés ? Quelle sera notre valeur ? Y aurait-il des ségrégations de genre, de races, de compétences ? Que résoudra la technique ? Qui s’en emparera ? Qu’est-ce qu’on y gagnera ? Comment le vivrons-nous ? Le design est lui aussi en mutation : de l’objet au service, de la dimension urbaine à la dimension sociale, les échelles d’intervention du design se sont démultipliées. C’est pour ces raisons que le design peut interroger légitimement les mutations du travail. Working Promesse, sera l’occasion de questionner par le design, nos modes de vie futurs.

Toutes les informations sur la Biennale Internationale Design Saint-Étienne

Cité du design
Carte en cours de chargement