Objectif

Soutenir des partenariats pluridisciplinaires réunissant monde académique et industriel pour travailler en concertation sur un même projet pour développer de nouveaux produits, procédés ou services centrés sur la réponse aux grands défis de société.

7 défis prioritaires ont été identifiés :

  1. Santé, évolution démographique et bien-être
    Développer de nouveaux traitements plus sûrs et plus efficaces et renforcer la viabilité de des systèmes de soins de santé. Développement d’outils nécessaires à la pratique d’une médecine plus personnalisée. Renforcement de la prévention et traitement des maladies chroniques et infectieuses
  2. Sécurité alimentaire, l’agriculture durable, la recherche marine et maritime et la bio économie
    Trouver un juste équilibre entre l’utilisation des ressources renouvelables et non renouvelables provenant des terres, mers et océans. Transformer les déchets en ressources utilisables et produire l’alimentation, les aliments pour bétail, les bioproduits et la bioénergie de manière durable.
  3. Energies sûres, propres et efficaces
    Soutenir la réduction de la consommation d’énergie et l’empreinte carbone en utilisant l’énergie de manière intelligente et durable. Promouvoir l’approvisionnement en électricité à faible coût et à faibles émissions de carbone.
  4. Transports intelligents, verts et intégrés
    Contribution à la création d’un système de transport durable, adapté à une Europe moderne et compétitive.
  5. Lutte contre le changement climatique, l’utilisation efficace des ressources et des matières premières
    Combattre le changement climatique et s’y adapter. Gérer les ressources naturelles et les écosystèmes de manière durable. Garantir un approvisionnement durable en matières premières non énergétiques et non agricoles. Garantir la transition vers une économie «verte» grâce à l’éco-innovation. Développer des systèmes complets et soutenus d’observation et d’information à l’échelle mondiale en matière d’environnement
  6. L’Europe dans un monde en mutation. Des sociétés ouverte à tous, innovantes et encourageant la réflexion
    Développer de nouvelles stratégies et structures de gouvernance pour permettre à l’Europe de résister aux prochains ralentissements économiques, évolutions démographiques et mouvements migratoires. Soutien aux nouvelles formes d’innovation comme l’innovation ouverte, l’innovation relative aux modèles d’entreprises,  l’innovation dans le secteur public et l’innovation sociale.
  7. Sociétés sures, protégeant la liberté et la sécurité de l’Europe et de ses citoyens
    Développer de nouvelles technologies pour lutter contre la criminalité et le terrorisme, contre les catastrophes naturelles ou causées par l’homme, déjouer les attaques informatiques et assurer la protection contre le trafic illégal d’êtres humains, de drogues et d’objets contrefaits dans le respect de la vie privée et des droits fondamentaux.

Actions financées

Financement sur la base d’appel à projets qui définissent les thématiques et les types de projets éligibles

  • Actions recherché et d’innovation (RIA) (lien à faire avec RIA page Horizon 2020)
  • Actions d’innovation (IA) (lien à faire avec IA page Horizon 2020)
  • Actions de support et de coordination (CSA) (lien à faire avec CSA page Horizon 2020)

Pour en savoir plus

https://ec.europa.eu/programmes/horizon2020/en/h2020-section/societal-challenges

Les Défis de société constituent le pilier 3 du programme Horizon 2020. (voir ci-dessous)

Vos interlocuteurs


europe@adi-na.fr

VÉRONIQUE DESBLEDS
Véronique DESBLEDS
Responsable Projets européens et financements collaboratifs
Pessac
05 56 15 11 66
ADI vignes
Rémi VIGNES
Chargé de mission Projets européens et financements collaboratifs
Pessac
05 56 15 11 85

Dans cette thématique

No events found

Programme Horizon 2020

Horizon 2020 est le programme de financement de la recherche et de l’innovation de l’Union européenne pour la période 2014-2020.

Structure

Mise en œuvre du programme

La majeure partie des financements est allouée sur forme de subvention sur la base d’appels à propositions concurrentiels.

Les sujets éligibles sont définis dans les programmes de travail et les appels à projets publiés. Les propositions doivent être soumises par voie électronique sur le Portail du participant.

Types d’actions financées :

Les financements sont alloués sous forme de subvention dont le taux varie selon le type d’action financée.

Type d’action Taux de financement
 Les actions de recherche et d’innovation (RIA) financent des projets collaboratifs réunissant au moins 3 partenaires de 3 pays de l’Union européenne ou Etats associés différents visant à établir de nouvelles connaissance et / ou explorer la faisabilité de technologies, produits, procédés, services ou solutions nouvelles ou améliorées. 100 % des coûts éligibles :
Coûts directs réels
personnel assigné au projet, frais de déplacement, équipements, consommables, sous-traitance…
+
Coûts indirects (forfait de 25% des coûts directs)
location des locaux, électricité, petits consommables et équipements de bureau, coûts de connexion, de communication…
Les actions d’innovation (IA) financent des projets collaboratifs réunissant au moins 3 partenaires de 3 pays de l’Union européenne ou Etats associés différents intégrant du prototypage, test, démonstration, lignes pilotes, de la validation de produit à grande échelle, la reproduction sur le marché. 100 % des coûts éligibles pour les organisations à but non lucratif
70% des coûts éligibles pour les entreprises
Les actions de coordination et de soutien (CSA) financent l’organisation de séminaires, études, diffusion de bonnes pratiques, mise en réseau et coordination entre programmes de différents pays. 100 % des coûts éligibles
L’instrument PME est réservé aux PME pour financer :
– une étude de faisabilité (phase 1)
– un projet d’innovation (phase 2)
– l’accompagnement pour la commercialisation (phase 3)
Phase 1 : 50 000€
Phase 2 : 70% des coûts éligibles (subvention entre 1 et 3 M€)
Phase 3 : pas de financement direct mais un soutien pour faciliter l’accès aux financements privés

Évaluation des projets :

Les propositions soumises en réponse aux appels à propositions Horizon 2020 sont évaluées sur base de 3 critères :

  1. l’excellence : clarté des objectifs, crédibilité de l’approche proposée, ambition / l’état de l’état (technique mais aussi  au regard des projets précédemment financés par l’UE)
  2. l’impact : technique (exploitation de l’innovation) économique (croissance, création d’emplois, renforcement compétitivité), réponse aux besoins de l’UE.
  3. la qualité de la mise en œuvre : complémentarité des partenaires, répartition des tâches et des ressources, pertinence de la structure de gouvernance, management des risques.
    Chaque proposition  est évaluée par 3 à 5 experts indépendants.

Pour devenir expert évaluateur, cliquez ici

Phase d’évaluation

  1. Chaque évaluateur évalue les propositions qui lui sont assignées et rédige pour chacune d’entre elles un Individual Evaluation Report contenant les scores (pour chaque critère, les scores vont de 0 à 5 : 0 inexistant ou manquant, 1 mauvais, 2 passable, 3 bon, 4 très bon,  5 excellent) et commentaires se rapportant à chacun des 3 critères.
  2. Les évaluateurs d’une même proposition se réunissent sous le contrôle d’un modérateur pour discuter de leurs opinions et scores respectifs, critère par critère, sur la proposition en question avec pour objectif d’arriver à un consensus sur leurs commentaires et sur les scores et de rédiger un Consensus Report
  3. Un panel constitué d’experts ayant participé aux évaluations, et présidé par un membre de la Commission européenne est ensuite réuni avec pour mission de s’assurer de la cohérence des évaluations. Chaque proposition fait alors l’objet d’un Evaluation Summary Report (ESR) transmis au coordinateur.

Un recours peut être exercé dans les 30 jours à compter de la notification de rejet. Le recours ne peut porter que sur les aspects procéduraux de l’évaluation.

Modalités de paiement des subventions :

La convention de subvention signée entre la Commission européenne et les partenaires du projet définit le montant et les modalités de paiement de la subvention.

Délais de paiement Date de référence
Pré financement
(le montant est défini dans la convention de subvention)
30 jours A compter de la date de début du projet ou de l’entrée en vigueur de la convention
5% du montant maximal de la subvention est retenu sur le paiement du préfinancement et est transféré dans un « fonds de garantie »(permettant de couvrir les éventuelles défaillances de participants). Au moment du paiement du solde, le montant retenu pour le fonds de garantie sera libéré.
Paiement(s) intermédiaire(s)
(les montants sont définis en fonction des coûts éligibles déclarés)
90 jours A compter de la réception du rapport périodique. Le paiement est soumis à l’approbation du rapport périodique
Pré financement + paiements intermédiaires = 90% maximum du montant total de la subvention
Paiement du solde 90 jours A compter de la réception du rapport final. Le paiement est soumis à l’approbation du rapport final

Les paiements sont effectués auprès du coordinateur du projet qui doit répartir les paiements entre les partenaires sans délai injustifié.